Accueil » Ventes à vie | Social Selling et Social Media Marketing : quelle est la différence ?

Ventes à vie | Social Selling et Social Media Marketing : quelle est la différence ?

Admettez-le, la première fois que vous avez entendu le terme « vente sociale », vous avez pensé au marketing des médias sociaux. C’est l’une des questions et des idées fausses les plus courantes dans le monde du marketing et des ventes. La vérité, c’est qu’il y a pas mal de différence entre les deux.

Vente sociale

La vente sociale se concentre sur la construction et l’entretien de relations—relations entre les personnes, entre les entreprises et entre les équipes.

C’est le processus qui a lieu lorsqu’un expert de l’industrie ou un professionnel utilise des plateformes de médias sociaux pour démarrer et engager des conversations sur des sujets pertinents pour leur domaine de travail.

Considérez-le comme un vétéran sur un sujet particulier ayant une conversation informelle avec vous. Dans cette conversation, ils partagent leurs expériences, leurs idées et leurs connaissances. C’est le cœur de la vente sociale. Elle est fondée en grande partie sur des faits et des expertises.

Ce qui rend la vente sociale à la fois attrayante et réalisable, c’est qu’elle ne coûte rien. Dans notre monde numérique, n’importe quel expert de n’importe où peut partager sa richesse de sagesse à tout moment et son public reçoit ces informations gratuitement.

Pourquoi cela devrait-il avoir de l’importance ?

Le simple fait que toute personne, qu’elle soit consommatrice d’un produit ou simplement consommatrice d’informations, puisse ingérer cette information, engager la conversation et même entrer en contact avec l’expert en temps réel.

Oui, l’objectif final de la vente sociale reste, bien sûr, vendre un produit.

Cependant, cela se fait de manière très authentique, honnête et directe. Nous vivons dans un monde où l’information est donnée en masse. L’accessibilité des consommateurs à cette information n’est pas le défi.

La vraie valeur de la vente sociale est la capacité de parler à un expert du secteur ayant l’expérience et la crédibilité nécessaires pour en discuter en profondeur, répondre aux questions et même faire des recommandations.

Une différence significative entre la vente sociale et le marketing des médias sociaux réside dans comment les informations sont partagées. Dans le marketing des médias sociaux, vous pouvez utiliser des outils pour planifier et automatiser les publications. Vous pouvez même automatiser vos réponses lorsqu’une personne vous tague ou vous mentionne. Si vous faites cette pratique dans la vente sociale, vous serez marqué comme spam et vous perdrez probablement la crédibilité de ce suiveur.

Encore une fois, la vente sociale consiste à prendre soin des relations que vous avez réussi à établir. Cela signifie partager un contenu authentique et investir dans un véritable engagement avec votre public.

Vous souhaitez en savoir plus sur le Social Selling ?
Consultez le guide ultime de la vente sociale.

Marketing des médias sociaux

En raison des informations plus accessibles des personnes dans le monde des relations entreprise-client, le marketing des médias sociaux est devenu presque une seconde nature dans le commerce aujourd’hui. C’est pourquoi chaque fois qu’un consommateur recherche une marque pour vérifier un produit ou un service qu’il souhaite acheter, il se rend sur les profils de médias sociaux de cette marque.

Le marketing des médias sociaux, c’est juste ça : restauration aux clients.

Les entreprises publient des informations sur leurs produits, promotions, campagnes et autres informations commerciales. Recherchez l’une de vos marques préférées (aliments, vêtements ou appareils électroniques) sur les réseaux sociaux. Vous remarquerez immédiatement que leurs publications sont conçues pour plaire à leurs clients.

Le type de contenu partagé ici est destiné à être consommé de manière éphémère, tout comme la nature des médias sociaux à l’origine. C’est pourquoi il est courant de voir des mèmes, des anecdotes, des affiches de produits et d’autres contenus ponctuels que vous pouvez ingérer une fois et ne jamais avoir à y réfléchir plus tard. Les gens ne se sentent pas obligés d’avoir une conversation avec les autorités de la marque pour avoir des discussions approfondies sur leurs produits comme ils le feraient dans la vente sociale.

L’objectif du marketing des médias sociaux est d’élargir la portée. Considérez-le comme la version moderne de la diffusion d’une publicité à la télévision ou dans le journal. Les marques utilisent cette forme de marketing pour diffuser leurs informations sur les produits au plus grand nombre.

Bien que l’engagement sur les pages de médias sociaux fasse partie de leurs efforts de marketing, il n’est pas aussi axé sur l’entretien de relations durables que la vente sociale.

En résumé, la vente sociale est effectuée par les équipes de vente pour tirer parti des plateformes sociales pour interagir directement avec les prospects, tandis que le marketing des médias sociaux partage du contenu pour atteindre image de marque et marketing buts.

Vous souhaitez en savoir plus sur le Social Selling ?
Consultez le guide ultime de la vente sociale.

Peut-être êtes-vous parmi divers chefs d’entreprise, ou responsables commerciaux, qui ne sont pas encore passés au Social Selling, et qui n’ont pas vraiment exploré les possibilités de LinkedIn Sales Navigator. Pourtant, si vous avez une entreprise de b2b, LinkedIn Sales Navigator est à coup sûr le meilleur outil pour prospecter de nouveaux clients, rien de moins… ( Et cependant, je n’ai pas d’actions chez Microsoft, propriétaire de ce réseau professionnel ! )

Qu’est-ce que LinkedIn Sales Navigator ? Sur LinkedIn, Sales Navigator est intégré dans la formule Vendeurs. Après un mois gratuit, le tarif démarre à 59, 49 euros mensuellement ( en choisissant le paiement annuel ). Il vous offre accès à un ensemble de fonctionnalités rendant possible le fait d’améliorer ce que l’on appelle le Social Selling. Bien sûr, comme pour les autres formules payantes, vous pouvez voir qui a consulté votre profil ces derniers jours. Mais Sales Navigator vous permet bien d’autres possibilités. Par exemple, vous pouvez rechercher des clients potentiels qualifiés avec l’outil Lead Builder. Il vous permet de filtrer les membres de Linkedin selon différents critères : mots-clés, lieu, relations, fonction, entreprise, groupes, etc. Vous pouvez les enregistrer dans votre liste de futurs clients.

Peut-être êtes-vous parmi les nombreux chefs de sociétés, ou responsables commerciaux, qui ne sont pas encore passés au Social Selling, et qui n’ont pas relativement exploré les possibilités de LinkedIn Sales Navigator. Pourtant, si vous avez une entreprise de btob, LinkedIn Sales Navigator est certainement le meilleur outil pour prospecter de nouveaux clients, rien de moins… ( Et toutefois, je n’ai pas d’actions chez Microsoft, propriétaire de ce réseau professionnel ! )

{De lui-même, le réseau social vous proposera même des futurs clients selon des critères que vous aurez paramétrés. Vous pouvez suivre, en temps réel, tous les changements importants dans l’information de vos contacts. Il change de boite ? il est bienvenue de développer un partenariat avec une nouvelle entreprise. Il a de nouveaux client potentiel ? et pourquoi pas diffuser la bonne parole ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *