Accueil » Qu’est-ce que le contenu généré par les employés [And Why You Should Care]?

Qu’est-ce que le contenu généré par les employés [And Why You Should Care]?

Qu'est-ce que le contenu généré par les employés et pourquoi vous devriez vous en soucier

En tant qu’employé de SAP, j’ai créé du contenu qui n’était pas du tout lié aux systèmes ERP ou RH et marketing, mais autour d’un sujet qui me passionnait – la Norvège ! Et c’est là que réside la clé – le contenu généré par les employés (ECG) proviendra d’un lieu de passion et de but. Pas un lieu d’obligation ou de devoir.

  1. Au total, les employés ont 10 fois (en moyenne) plus d’abonnés que le compte d’une marque.
  2. Le contenu partagé par les employés obtient 8 fois plus d’engagement que le contenu partagé via des canaux de marque.
  3. Les publications des employés sont repartagées jusqu’à 24 fois plus qu’une publication de marque.

Source : PostBeyond

Maintenant, je dois préciser que même si j’aime les blogs, je ne suis pas un écrivain professionnel. Je n’ai eu aucune formation et en fait, aider mes filles à faire leurs devoirs d’anglais me permet souvent de rechercher des phrases sur Google comme « split digraph » et « fronted adverbial » (que je pensais d’ailleurs faire partie du corps humain.)

Mon contenu est différent car c’est 100% moi. Ce que vous lisez est ce que vous obtenez et pour ceux qui me connaissent, vous pouvez probablement m’entendre écrire comme un discours.

Tribal Chatter : notre newsletter mensuelle sur les affaires sociales pleine d'articles, de nouvelles et de points de vue

Qu’est-ce que le contenu généré par les employés ?

Le contenu généré par les employés (ECG) est un contenu créé par vos employés et peut prendre la forme de blogs, de vidéos, de podcasts, de médias sociaux ou d’images. Comme le contenu généré par l’utilisateur (UGC), ce contenu est entièrement conçu par des employés avec peu ou pas de soutien du marketing et est donc jugé plus crédible et digne de confiance aux yeux du lecteur.

Pourquoi c’est important?

Le contenu est important pour toute entreprise numérique entrante, mais le contenu généré par les employés peut amener votre organisation à un tout autre niveau. Lorsque vous encouragez vos employés à être au cœur de vos efforts de leadership éclairé, vous créez un contenu authentique, digne de confiance et crédible. Regardez ces statistiques de l’étude LinkedIn et Edelman sur le contenu de leadership éclairé.

  • Près de 50 % des décideurs passent une heure ou plus à lire le leadership éclairé par semaine
  • 42% des décideurs conviennent qu’ils sont plus disposés à payer une prime pour travailler avec une organisation qui a produit un leadership éclairé par rapport à celles qui ne le font pas
  • 59 % des décideurs s’accordent à dire que le leadership éclairé d’une organisation est une base plus fiable pour évaluer ses capacités et ses compétences que ses supports marketing.

Lequel de vos employés devrait créer du contenu ?

Pour être honnête, tout employé qui souhaite créer du contenu doit être encouragé et coaché ​​à le faire, quelle que soit sa passion ou son objectif au sein de l’organisation. Les aider à trouver leur voix et à avoir le courage et la confiance d’en parler est essentiel au succès du contenu.

Dans la plupart des organisations, les experts techniques ou industriels sont encouragés à partager leurs connaissances et leur expertise en ligne. Ils sont directement engagés avec les clients et donc plus proches des problèmes qui les concernent le plus. Cependant, c’est le public qui a le moins de temps à investir dans la création de contenu, mais c’est un tout autre sujet – continuez à lire !

Qu’est-ce qui empêche vos employés de créer du contenu ?

Les raisons pour arrêter les employés de créer du contenu sont assez différentes selon l’individu et le rôle. Voici quelques-unes des raisons que nous avons entendues :

  • Temps – écrire un blog ou enregistrer une vidéo prend du temps, mais il faut souvent plus de temps pour préparer ce que vous voulez dire.
  • Peur – certains employés sont nerveux à l’idée de dire quelque chose de mal ou d’inexact ou de s’exposer à la critique.
  • Pas un écrivain – de nombreux employés pensent qu’ils ne peuvent pas écrire. Lorsque l’anglais n’est pas leur langue maternelle, cela devient encore plus problématique. Mais le contenu prend des formes différentes.
  • Rien à dire – les employés n’ont aucune idée de la quantité de connaissances incroyables qu’ils possèdent et ont souvent l’impression que les autres ne seraient pas intéressés par ce qu’ils ont à dire – faux !

Qu'est-ce que le contenu généré par les employés et pourquoi vous devriez vous en soucier image 1

Comment encourager les employés à explorer la création de contenu

Vos employés ne le réalisent peut-être pas, mais ils créent probablement déjà du contenu. S’ils ont un compte Instagram ou Facebook, ils sont susceptibles de s’engager et même de partager du contenu avec leur famille et leurs amis, juste dans un contexte différent.

Encouragez les employés à d’abord curer le contenu. Demandez-leur de partager des articles utiles qu’ils ont lus ou des livres qu’ils recommanderaient. Si vous disposez d’un outil de défense des droits des employés ou d’un réseau social d’entreprise (ESN) interne, vous pouvez le faire via ces plateformes.

Invitez ensuite les employés à rejoindre une mini-campagne interne en partageant leurs photos d’animaux pour le #WorldPetDay ou la vue depuis leur bureau à domicile. Chez Tribal, nous avons organisé un concours « Devinez le bureau » qui était amusant. Contenu pour lequel il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse ainsi que rapide et facile à créer.

Le rôle du marketing avec le contenu généré par les employés

Alors, comment le marketing peut-il faciliter ce processus ? Le marketing doit comprendre comment le rôle du contenu évolue. Il ne fait aucun doute que le contenu de leadership éclairé est important pour le processus décisionnel, mais il doit être injecté d’une touche humaine. En fin de compte, les gens sont influencés par les gens.

Envisagez de consacrer une partie de votre budget de contenu au contenu généré par les employés. Repérez vos superstars sociales qui sont prêtes pour la prochaine étape de leur parcours sur les réseaux sociaux : la création de contenu. Découvrez quel type de média ils préfèrent utiliser (indice : tout le monde ne veut pas écrire) et utilisez votre budget pour y parvenir. Partagez leur contenu via votre outil de défense des intérêts des employés afin que leurs pairs puissent partager avec leurs réseaux. Le marketing passera de la création de contenu à la facilitation du processus de contenu – quelque chose à penser !

Le contenu généré par les employés doit provenir d’un lieu de passion et d’objectif

En fin de compte, la création de contenu ne peut pas être un processus forcé. Si les employés ne « ressentent » pas l’excitation, ils ne sont pas prêts. Ce processus est un marathon, pas un sprint. Alors, commencez petit et construisez avec le temps. Voici quelques erreurs classiques à éviter :

  • L’une des pires erreurs consiste à créer du contenu et à l’attribuer à un employé avec peu ou pas de contribution de sa part. Cela nuit à leur marque personnelle et à celle de votre entreprise.
  • Attribuer des sujets à vos employés lorsqu’ils ne s’y intéressent pas. Bien que cela puisse être une priorité pour votre entreprise, si votre employé n’a aucune passion pour cela, ce sera trop de travail.
  • En supposant que les employés veulent bloguer. Ils ne le font pas. Certains se sentent plus à l’aise devant une caméra tandis que d’autres aiment travailler derrière un micro. Trouvez le média qui correspond le mieux à votre expert.
  • Traiter tous les employés de la même manière. Ils ne le sont pas. Un cadre/leader aura une stratégie de contenu différente de celle de vos experts techniques en avant-vente. Chacun a sa propre histoire. Embrasser l’individualité.
  • Forcer les employés à être sociables à la manière de l’entreprise. Ne le fais pas. Trouvez vos employés là où ils traînent déjà et créez des communautés autour d’eux.

bavardage tribal

Peut-être êtes-vous entre les nombreux chefs de sociétés, ou responsables commerciaux, qui ne sont pas encore passés au Social Selling, et qui n’ont pas relativement exploré les possibilités de LinkedIn Sales Navigator. Pourtant, si vous avez une entreprise de btob, LinkedIn Sales Navigator est avec certitude le meilleur outil pour prospecter de nouveaux clients, rien de moins… ( Et toutefois, je n’ai pas d’actions chez Microsoft, propriétaire de ce réseau professionnel ! )

Qu’est-ce que LinkedIn Sales Navigator ? Sur LinkedIn, Sales Navigator est intégré dans la formule Vendeurs. Après un mois gratuit, le tarif démarre à 59, 49 euros tous les mois ( en choisissant le paiement annuel ). Il vous procure accès à un ensemble d’options vous permettant d’améliorer ce que l’on appelle le Social Selling. Bien sûr, comme pour les autres options sont disponibles payantes, vous pouvez voir qui a consulté votre profil ces derniers jours. Mais Sales Navigator vous permet bien d’autres possibilités. Par exemple, vous pouvez chercher des futurs clients qualifiés avec l’outil Lead Builder. Il vous permet de filtrer les membres de Linkedin selon différents critères : mots-clés, lieu, relations, fonction, entreprise, groupes, etc. Vous pouvez les filmer dans votre liste de futurs clients.

Peut-être êtes-vous entre les nombreux chefs de sociétés, ou responsables commerciaux, qui ne sont pas encore passés au Social Selling, et qui n’ont pas très exploré les possibilités de LinkedIn Sales Navigator. Pourtant, si vous avez une entreprise de btob, LinkedIn Sales Navigator est certainement le meilleur outil pour prospecter de nouveaux clients, rien de moins… ( Et cependant, je n’ai pas d’actions chez Microsoft, propriétaire de ce réseau professionnel ! )

{De lui-même, le réseau social vous proposera même des futurs clients selon des critères que vous aurez paramétrés. Vous pouvez suivre, en temps vrai, tous les changements importants dans l’actualité de vos contacts. Il change de boite ? il est bienvenue de progresser un partenariat avec une nouvelle entreprise. Il a de nouveaux contacts ? pourquoi ne pas diffuser la bonne parole ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *