Accueil » Qu’est-ce que la tarification forfaitaire ? [+5 Examples]

Qu’est-ce que la tarification forfaitaire ? [+5 Examples]

Je vais dire quelque chose qui ne vous choquera probablement pas : les clients détestent les surprises. Pour être plus précis, ils détestent mauvais surprend.

Une « mauvaise surprise » courante pour les clients est de recevoir une facture plus élevée que prévu, ou une facture avec des frais cachés. Ces deux scénarios sont évitables avec une tarification forfaitaire – une stratégie dans laquelle vous facturez un tarif initial unique pour un projet, quels que soient le temps, les efforts et les matériaux nécessaires pour le terminer.

Téléchargez maintenant : Calculateur de stratégie de prix de vente gratuit

Le modèle existe depuis des décennies, mais un nombre croissant d’entrepreneurs le réadoptent. Examinons de plus près le modèle, explorons ses avantages et ses inconvénients et voyons-le en action avec quelques exemples.

La tarification forfaitaire est attrayante à la fois pour les entreprises et les prospects en raison de son approche pragmatique. Une fois qu’un client se met d’accord sur un prix et signe la ligne pointillée, le reste est facile – pas besoin de suivre ou d’enregistrer méticuleusement votre temps. Et, vous pouvez projeter avec précision vos bénéfices par travail.

Par exemple, disons que vous êtes un graphiste indépendant et que vous facturez un montant forfaitaire de 400 $ pour la conception d’un logo. Peu importe si cela vous prend une heure ou 20 pour terminer, ou si un client demande plusieurs révisions, vous gagnerez 400 $.

Sur la base de l’exemple ci-dessus, vous pouvez probablement deviner que la tarification forfaitaire est idéale pour des services rapides et reproductibles. Cela vous met dans une excellente position pour gagner plus d’argent en moins de temps. En d’autres termes, si vous terminez un projet rapidement, vous pouvez passer à un autre et générer plus de profit.

Formule de tarification forfaitaire

Si vous évaluez correctement les choses, un taux forfaitaire couvrira les coûts directs et indirects avec un reste de profit sain. Mais calculer une stratégie optimale nécessite une stratégie solide – et un peu de conjectures. Donc, si vous souhaitez déterminer un taux fixe qui vous convient, suivez ces étapes :

  1. Commencez par estimer le nombre d’heures qu’il faudra pour terminer un projet. Si vous n’êtes pas sûr, utilisez votre historique de travail comme guide ou recherchez ce que vos concurrents facturent pour des projets similaires.
  2. Multipliez le nombre d’heures que vous travaillerez sur le projet par votre taux horaire. Le nombre résultant est votre coût total de main-d’œuvre.
  3. Le cas échéant, calculez le coût des matériaux pour le projet.
  4. Multipliez le coût des matériaux par votre pourcentage de majoration. Le nombre résultant est le coût total de vos matériaux.
  5. Enfin, ajoutez votre coût total de main-d’œuvre et le coût total des matériaux pour trouver votre taux forfaitaire total.

Défis de la tarification forfaitaire

La tarification forfaitaire a son lot d’inconvénients. D’une part, vous pouvez rencontrer des problèmes si les clients demandent au-delà de la portée initiale du travail. Sans gérer les attentes des clients, vous pourriez livrer trop d’un projet sans compensation équitable.

Pour satisfaire des clients plus exigeants, vous voudrez inclure une disposition qui permet un certain nombre de changements ou de révisions au cours d’un projet — établissant des attentes claires et protégeant vos résultats.

Pour que la tarification forfaitaire fonctionne, vous devez également estimer avec précision vos heures. Si vous êtes un débutant, ce nombre peut être difficile à calculer. Même les professionnels chevronnés peuvent également avoir du mal avec cette étape, en particulier lorsqu’un projet connaît des revers, des retards ou des défis inattendus. Si certains aspects du projet prennent plus de temps que prévu, vous ne serez pas payé pour les heures supplémentaires.

Exemples de tarification forfaitaire

1. Le New York Times

De nombreux abonnements numériques utilisent un modèle de tarification forfaitaire. Par exemple, le New York Times offre un accès illimité à la version numérique de son journal pour 17 $ toutes les quatre semaines. Que vous lisiez seulement un ou 100 articles par semaine, le prix reste le même. Les clients obtiennent également exactement ce pour quoi ils paient – ​​ni plus ni moins.

2. USPS

Les services postaux comme USPS et FedEx proposent des frais d’expédition forfaitaires. Avec ce modèle, le poids ou la forme d’un article ne détermine pas les frais de port. Au lieu de cela, il est basé sur la quantité que vous pouvez mettre dans une boîte ou une enveloppe forfaitaire. Pour les consommateurs, ces frais initiaux offrent une grande prévisibilité lors de l’estimation des frais d’expédition.

3. L’oiseau parfumé

Scentbird est une box mensuelle d’abonnement au parfum et à l’eau de Cologne. Pour 15,95 $ par mois, les abonnés reçoivent un approvisionnement de 30 jours de parfums dans leur boîte aux lettres. Le tarif de l’abonnement ne change pas par rapport à la valeur totale des produits de la box. En d’autres termes, il n’y a pas de frais cachés ni de surprises pour les clients.

4. Travaux de service

Les employés de service facturent généralement à l’heure. Cela signifie que les clients ne savent pas combien coûte un projet jusqu’à ce que la facture arrive des semaines plus tard. Divers artisans, notamment des électriciens, des plombiers et des mécaniciens automobiles, se tournent vers les tarifs forfaitaires pour rationaliser le processus de facturation et éviter les conflits avec des clients mécontents.

5. Immobilier

Une société immobilière, un agent ou un courtier peut proposer un taux forfaitaire pour conclure une vente. Le taux forfaitaire reste le même, que vous vendiez plus ou moins cher que le prix catalogue initial. Ce modèle diffère de la commission typique basée sur un pourcentage que la plupart des agents immobiliers facturent.

Dernières pensées

Un taux forfaitaire est l’un des modèles de tarification les plus simples. Les clients connaissent le coût à l’avance, et les entreprises peuvent augmenter leurs bénéfices et gagner du temps grâce au suivi des heures de travail. Mais pour que ce modèle fonctionne, vous devez évaluer combien de temps il faudra pour terminer les projets. Si votre estimation est inexacte, vous risquez de manquer.

calculateur de stratégie de prix de vente

Peut-être êtes-vous parmi divers chefs d’entreprise, ou responsables commerciaux, qui ne sont pas encore passés au Social Selling, et qui n’ont pas vraiment exploré les possibilités de LinkedIn Sales Navigator. Pourtant, si vous avez une entreprise de b2b, LinkedIn Sales Navigator est sans aucun doute le meilleur outil pour démarcher de nouveaux clients, rien de moins… ( Et toutefois, je n’ai pas d’actions chez Microsoft, propriétaire de ce réseau professionnel ! )

Qu’est-ce que LinkedIn Sales Navigator ? Sur LinkedIn, Sales Navigator est intégré dans la formule Vendeurs. Après un mois gratuit, le tarif démarre à 59, 49 euros mensuellement ( en choisissant le paiement annuel ). Il vous offre accès à un ensemble d’options vous permettant d’améliorer ce que l’on appelle le Social Selling. Bien sûr, comme pour les autres formules payantes, vous pouvez voir qui a consulté votre profil ces 90 derniers jours. Mais Sales Navigator vous permet bien d’autres possibilités. Par exemple, vous pouvez chercher des clients potentiels compétent avec l’outil Lead Builder. Il vous permet de filtrer les membres de Linkedin selon différents critères : mots-clés, lieu, relations, fonction, entreprise, groupes, etc. Vous pouvez les filmer dans votre liste de clients potentiels.

Peut-être êtes-vous entre les nombreux chefs d’entreprise, ou responsables commerciaux, qui ne sont pas encore passés au Social Selling, et qui n’ont pas très exploré les possibilités de LinkedIn Sales Navigator. Pourtant, si vous avez une entreprise de btob, LinkedIn Sales Navigator est sans aucun doute le meilleur outil pour prospecter de nouveaux clients, rien de moins… ( Et toutefois, je n’ai pas d’actions chez Microsoft, propriétaire de ce réseau professionnel ! )

{De lui-même, le réseau social vous proposera même des clients potentiels selon des critères que vous aurez paramétrés. Vous pouvez suivre, en temps réel, tous les changements importants dans l’actualité de vos contacts. Il change de boite ? c’est le moment de développer un partenariat avec une nouvelle entreprise. Il a de nouveaux client potentiel ? pourquoi ne pas diffuser la bonne parole ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *