Accueil » Meilleures pratiques de collecte de données – SalesIntel

Meilleures pratiques de collecte de données – SalesIntel

La collecte de données sur les clients et les prospects est essentielle pour les équipes commerciales et marketing. Après tout, plus nous en savons sur nos prospects, mieux nous pourrons répondre à leurs besoins, atténuer leurs douleurs et entretenir une relation à long terme.

Les prospects doivent être traités ainsi que les clients avant qu’ils ne deviennent des clients. Ils ne savent pas qui vous êtes, mais ils pourraient être intéressés par ce que vous avez à donner. Votre rôle est d’apprendre à les connaître et de leur faire apprendre à vous connaître pour déterminer si la connexion conviendrait ou non.

Dans ce contexte, vous devez suivre les meilleures pratiques de collecte de données décrites dans cet article. Cependant, pour apprendre les bonnes méthodes de collecte de données B2B, vous devez tenir compte du type de données que vous collectez.

1. Collecte de données en haut de l’entonnoir

Ces données désignent les informations que les prospects sont prêts à donner, telles que les e-mails et les noms. Bien que ces données fondamentales soient sujettes à des pistes non pertinentes et à des informations incorrectes, elles sont utiles pour mesurer le succès des efforts de marketing par courrier électronique. Les entreprises peuvent recueillir ces informations en utilisant les stratégies suivantes :

  • Boutons de page Web – Les visiteurs de sites Web d’entreprise peuvent être invités à fournir ces informations en échange d’essais de produits gratuits, de ressources numériques téléchargeables ou de démonstrations de produits via des boutons intégrés ou en ligne.
  • Formulaires contextuels – Les entreprises peuvent utiliser des déclencheurs personnalisables (temps passé sur la page, sortie déclenchée, première entrée sur le site Web) pour automatiser les formulaires générant des prospects à apparaître sur une page Web.

Bien entendu, en raison des lois mondiales sur la protection des données telles que le Règlement général sur la protection des données, les entreprises doivent être sans ambiguïté lorsqu’elles informent les clients que leurs données sont collectées.

2. Collecte de données au bas de l’entonnoir

Les prospects du bas de l’entonnoir sont des visiteurs qui ont manifesté leur intérêt pour l’achat d’un produit ou d’un service, ce qui signifie qu’ils sont généralement disposés à fournir des informations personnelles plus complètes pour accéder aux ressources et en savoir plus sur ce que l’entreprise a à offrir.

Pour tirer le meilleur parti de cette collecte de données, les entreprises peuvent créer des formulaires de page de destination dédiés à la promotion d’un seul produit ou service. L’organisation peut également personnaliser les champs de données pour obtenir les informations client requises et les plus appropriées.

3. Données client existantes

Il s’agit des clients qui ont déjà acheté un produit ou un service auprès de l’entreprise. Ces clients actuels peuvent offrir des suggestions sur la façon dont l’entreprise peut améliorer ses produits existants et son service client.

Ces données de grande valeur peuvent alerter les organisations sur les lacunes des produits et aider à la réflexion sur de nouveaux concepts de produits. La collecte et l’exploitation de ces données peuvent entraîner une fidélisation des clients et des revenus plus élevés.

  • Questionnaires – Les entreprises peuvent concevoir des formulaires de questionnaire pour solliciter les commentaires des clients. Pour tirer le meilleur parti de cette stratégie, utilisez des questions qui inspirent des réponses longues plutôt que des questions par oui ou par non.
  • Appels de suivi – Ces informations peuvent être recueillies après qu’une transaction a été effectuée ou après que le consommateur a interagi avec l’entreprise. Ces dialogues peuvent être brefs, avec des questions oui/non ou des notes allant de 1 à 10.

Étant donné que les trois types de données nécessitent des approches de collecte de données différentes, vous devez suivre ou considérer les cinq meilleures pratiques ci-dessous.

5 meilleures pratiques de collecte de données à suivre

1. Demandez à vos prospects de fournir des données

Demander les données aux prospects peut se faire par téléphone ou via des formulaires Web. Cependant, le taux de réussite de la demande de garde de vos prospects dépend uniquement de vos compétences et de votre chance. D’un autre côté, les prospects qui remplissent les formulaires du site Web vous donnent non seulement des détails sur le prospect, mais indiquent également qu’il s’agit d’un prospect qualifié.

2. Pratiquer la collecte de données éthique

La confiance est essentielle à la fidélisation et à la rétention des clients, et le meilleur moyen pour les entreprises de conserver la confiance tout en collectant des données est de rester transparente et honnête. Les entreprises peuvent collecter de manière éthique des informations sur les consommateurs en proposant des enquêtes simples, en permettant aux clients de choisir les informations qu’ils souhaitent partager et en rédigeant une politique de confidentialité claire.

3. Ne collectez que les données nécessaires

Selon le rapport de Forrester sur les données, environ 60 à 73 % des données au sein d’une entreprise sont inutilisables. Cette surcharge de données peut submerger les entreprises et détourner l’attention de la direction d’une prise de décision efficace.

Avant de collecter des informations sur les clients, les organisations doivent sélectionner les informations à hiérarchiser, comment les données se connectent aux objectifs de l’entreprise, comment les informations seront analysées et comment ces informations aideront l’entreprise à s’améliorer.

4. Automatisez la collecte de données

Lors de l’acquisition de données sur les consommateurs, vous devez réduire la possibilité d’erreur humaine. L’automatisation autant que possible de la procédure de collecte est la technique la plus efficace.

La dernière chose que vous voulez faire est de rater une chance d’améliorer la qualité et le nombre de prospects entrant dans votre entonnoir de vente.

Ne jamais avoir peur. Il est simple d’automatiser vos opérations de capture de leads grâce à la facilité des technologies d’automatisation des leads d’aujourd’hui. Des applications et des outils tels que des formulaires en ligne et des scanners de données saisissent les informations directement dans votre base de données, éliminant ainsi les processus manuels qui entraînent fréquemment des erreurs.

5. Utilisez les outils de veille commerciale pour plus de précision

Une mauvaise hygiène des données a un impact considérable sur les entreprises. Les mauvaises données font perdre du temps et des ressources en envoyant des e-mails rejetés et des appels téléphoniques ignorés à des personnes qui ne sont plus dans le rôle ou même dans l’organisation. Les mauvaises données sont fréquemment attribuées au fournisseur de données.

Des remplissages de formulaires inexacts, des erreurs dans la saisie manuelle des données par les membres de l’équipe et même l’acquisition de données auprès de fournisseurs peu fiables sont autant de possibilités. Même si vos données sont parfaites lorsqu’elles entrent dans votre système, elles se dégradent au rythme de 30% chaque année en moyenne.

Les outils de veille commerciale tels que SalesIntel vous aident avec les données vérifiées par l’homme et enrichissent même vos données brutes existantes avec des données précises et complètes. En améliorant vos enregistrements, les systèmes de veille commerciale peuvent rectifier les données erronées et même combler les lacunes dans les données. Sans données précises et à jour, tous vos messages et segmentations personnalisés ne peuvent jamais donner les résultats escomptés.

Vous voulez savoir comment SalesIntel a simplifié le processus de collecte de données ?

Les outils d’intelligence artificielle et de veille commerciale sont l’avenir

Traditionnellement, les spécialistes du marketing et les entreprises ont été confrontés à des problèmes tels que pourquoi et comment collecter les données des clients. Cependant, l’accent est désormais mis sur l’exploitation de la puissance de l’automatisation et de l’intelligence artificielle pour collecter et utiliser chaque source de données afin d’obtenir des informations pertinentes.

Une bonne technique de collecte de données client rationalise le parcours client, augmente les ventes et améliore le retour sur investissement. De plus, il s’accompagne de principes éthiques qui préservent et sécurisent les données tout en garantissant que les données ne sont utilisées qu’à des fins autorisées. Compte tenu de cela, les entreprises doivent considérer les obstacles à la collecte de données comme des opportunités de produire de meilleurs résultats.

Vous voulez consacrer plus de temps à la vente et moins à la recherche et à la collecte de données ?

Peut-être êtes-vous parmi plusieurs chefs de sociétés, ou responsables commerciaux, qui ne sont pas encore passés au Social Selling, et qui n’ont pas relativement exploré les possibilités de LinkedIn Sales Navigator. Pourtant, si vous avez une entreprise de btob, LinkedIn Sales Navigator est sûrement le meilleur outil pour prospecter de nouveaux clients, rien de moins… ( Et toutefois, je n’ai pas d’actions chez Microsoft, propriétaire de ce réseau professionnel ! )

Qu’est-ce que LinkedIn Sales Navigator ? Sur LinkedIn, Sales Navigator est intégré dans la formule Vendeurs. Après un mois gratuit, le tarif démarre à 59, 49 € par mois ( en choisissant le paiement annuel ). Il vous offre accès à un ensemble d’outils rendant possible le fait d’améliorer ce que l’on appelle le Social Selling. Bien sûr, comme pour les autres formules sont disponibles payantes, vous pouvez voir qui a consulté votre profil ces 90 derniers jours. Mais Sales Navigator vous permet bien d’autres possibilités. Par exemple, vous pouvez chercher des prospects qualifiés avec l’outil Lead Builder. Il vous permet de filtrer les membres de Linkedin selon différents critères : mots-clés, lieu, relations, fonction, entreprise, groupes, etc. Vous pouvez les enregistrer dans votre liste de futurs clients.

Peut-être êtes-vous parmi divers chefs de sociétés, ou responsables commerciaux, qui ne sont pas encore passés au Social Selling, et qui n’ont pas relativement exploré les possibilités de LinkedIn Sales Navigator. Pourtant, si vous avez une entreprise de btob, LinkedIn Sales Navigator est sûrement le meilleur outil pour prospecter de nouveaux clients, rien de moins… ( Et toutefois, je n’ai pas d’actions chez Microsoft, propriétaire de ce réseau professionnel ! )

{De lui-même, le réseau social vous proposera même des prospects selon des critères que vous aurez paramétrés. Vous pouvez suivre, en temps réel, tous les changements importants dans l’information de vos prospects. Il change de boite ? dès aujourd’hui, il est bon de croître un partenariat avec une nouvelle entreprise. Il a de nouveaux client potentiel ? et pourquoi pas diffuser la bonne parole ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *