Accueil » 4 façons d’augmenter le chiffre d’affaires [+Tips]

4 façons d’augmenter le chiffre d’affaires [+Tips]

En savoir plus sur les pratiques de revenus peut vous aider à atteindre ces objectifs de vente.

L’interaction des clients avec les produits et services a radicalement changé, repensant l’intégralité de l’entonnoir d’achat pour de meilleures ventes. Les entreprises doivent comprendre comment naviguer dans les processus de vente client si elles veulent améliorer leurs chances de conversion et de réussite commerciale.

Qu’est-ce que le chiffre d’affaires ?

Le chiffre d’affaires est le revenu généré par une entreprise de la vente de ses biens et services avant déduction des dépenses. En termes simples, tout montant que vous recevez exclusivement pour la vente relève du chiffre d’affaires. C’est le résultat direct d’une entreprise gestion des performances commerciales stratégies.

Étant donné que chaque entreprise a défini des cycles de vente, le chiffre d’affaires est calculé en conséquence soit au cours des trimestres successifs, soit à la fin de l’exercice.

Chiffre d’affaires vs chiffre d’affaires : principales différences

Les termes chiffre d’affaires et chiffre d’affaires sont souvent utilisés de manière interchangeable, mais ne devraient pas l’être.

Le revenu d’une entreprise, c’est-à-dire le revenu d’entreprise, est le montant total d’argent qu’elle gagne avant toute déduction sur les dépenses. Ce montant pourrait être généré par plusieurs sources de revenus et calculé en additionnant tous les revenus (y compris les ventes).

Le chiffre d’affaires ou les ventes, en revanche, font référence à l’argent généré uniquement grâce aux activités de vente et à la vente de biens. Calculez les revenus des ventes en multipliant le total des biens/services vendus par le prix du bien.

La source: G2

Les deux concepts de revenus sont basés sur des paramètres différents ; deux conditions distinctes peuvent survenir, ce qui peut en outre aider à comprendre la différence fondamentale entre les deux.

Jetons un coup d’œil à ceux-ci :

1. Les revenus peuvent être supérieurs aux revenus des ventes

Les revenus des entreprises sont comptabilisés en raison de plusieurs sources génératrices de revenus telles que le marketing, les ventes, les partenariats, la fabrication, les relations avec les médias, les dons et les frais d’abonnement/de licence. Dans certains cas, ce montant sera supérieur au chiffre d’affaires généré par les équipes commerciales, le chiffre d’affaires provenant d’une source unique.

2. Le chiffre d’affaires peut être supérieur au chiffre d’affaires

Si vous avez eu un trimestre ou une année de ventes particulièrement bons, il est probable que les revenus générés par vos ventes soient parfois supérieurs aux revenus totaux de l’entreprise. Cela se produit principalement avec les entreprises qui ne vendent qu’un seul produit avec peu ou pas de stock supplémentaire.

Il est facile de confondre ces deux termes puisque la plupart des revenus proviennent souvent des ventes en raison de la nature transitoire des autres sources de revenus. Ainsi, il est essentiel de se rappeler que le chiffre d’affaires doit être défini comme un sous-ensemble du chiffre d’affaires et qu’il est ne pas la même chose.

Qu’est-ce qui fait partie du chiffre d’affaires d’une entreprise ?

Nous avons établi que le chiffre d’affaires est le revenu généré par les ventes. Mais qu’y a-t-il dedans ?

Toute entreprise aura généralement deux flux de revenus des ventes : revenus des ventes bruts et revenus des ventes nets.

1. Chiffre d’affaires brut

Il englobe le total des facturations reçues sur les ventes réalisées. Ceci est similaire au revenu brut car il est calculé sans déductions sur les retours sur ventes et les indemnités. Considérez le chiffre d’affaires brut comme le coût total pour l’entreprise (CTC) lorsque les employés sont recrutés.

2. Chiffre d’affaires net

Le chiffre d’affaires net est une mesure de profit plus réaliste car il s’agit du chiffre d’affaires généré après avoir effectué toutes les déductions. Pensez au chiffre d’affaires net concernant le salaire « en main » des employés après plusieurs déductions fiscales.

En y prêtant attention, vous pouvez avoir une bonne idée de la façon dont vos commerciaux se débrouillent et de la source des revenus. Vous pouvez évaluer les domaines sur lesquels il faut travailler pour s’aligner sur le modèle financier de l’entreprise.

Comment prévoir le chiffre d’affaires via le compte de résultat ?

Vous connaissez probablement les comptes de résultat et leur importance pour Gestion des dépenses pour une entreprise.

Les déclarations de revenus aident les entreprises à décider si elles peuvent réaliser des bénéfices. Vous pouvez générer des bénéfices en augmentant les revenus, en réduisant les coûts ou en combinant les deux. Ces facteurs reflètent également l’efficacité des stratégies financières pour voir si elles aboutissent aux résultats attendus.

Un compte de résultat régulier se compose de certaines ou de toutes les variables suivantes :

  • Ventes nettes (revenu des ventes)
  • Coût des ventes
  • Revenu brut
  • Dépenses d’exploitation
  • Résultat d’exploitation
  • Autres dépenses
  • Frais d’intérêt
  • Revenu avant impôt
  • Impôts
  • Revenu net

Tous ces éléments affectent la rentabilité d’une entreprise.

Le chiffre d’affaires est le premier élément d’un compte de résultat ; tous les autres éléments dépendent de la valeur du chiffre d’affaires. La prévision des ventes nettes à partir du rapport peut être effectuée de trois manières différentes :

1. Croissance comparée

Une méthode simple de prévision du chiffre d’affaires consiste à le modéliser comme un taux de croissance par rapport aux années précédentes. Ceci est utile car une comparaison directe peut être établie pour identifier l’ampleur de la croissance des ventes par le biais des valeurs historiques. Un moyen facile de comprendre cela est de considérer le ventes nettes d’une année comme étant égal au chiffre d’affaires de l’année avant qu’il ne soit multiplié par un plus le taux de croissance.

2. Tenez compte des mesures économiques

Le chiffre d’affaires peut également être prévu en prenant en compte des paramètres macroéconomiques qui ont un impact sur des chiffres tels que le produit intérieur brut (PIB) du pays d’exploitation, l’indice des prix à la consommation (IPC), les indicateurs d’emploi, etc. formule basée sur la régression basée sur l’entrée des paramètres économiques de l’année.

3. Valeurs monétaires rapides

La troisième façon de prévoir les ventes nettes consiste à les modéliser comme une simple valeur en dollars (ou en devise préférée). Ce type est utilisé lorsqu’il est nécessaire de prévoir rapidement le chiffre d’affaires et que ses estimations sont inexactes.

Le choix d’une méthode de prévision dépend des besoins de l’entreprise et des délais décidés. Quelle que soit la méthode choisie, la prévision du chiffre d’affaires par le biais des comptes de résultat est un moyen efficace de comprendre ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas pour planifier l’avenir en conséquence.

Quatre domaines clés pour augmenter le chiffre d’affaires de votre entreprise

L’augmentation du chiffre d’affaires est fondamentale pour les fonctions commerciales et de gestion d’une organisation. Voici quatre domaines principaux sur lesquels vous concentrer pour augmenter votre flux de revenus de vente.

1. Identification et définition des objectifs

La définition des objectifs commerciaux est la première étape pour dynamiser vos cycles de chiffre d’affaires. Bien que cela puisse sembler une étape rudimentaire, l’identification d’objectifs peut aider à planifier l’avenir et à atteindre des objectifs à court et à long terme.

Une entreprise ne peut atteindre ses objectifs que si les équipes de l’ensemble de l’organisation savent où aller et comment s’y rendre. En exploitant des outils et des mesures appropriés tels que des indicateurs de performance clés (KPI), un logiciel de gestion de projet pour décomposer les résultats souhaitables en éléments exploitables peut aider à mesurer les progrès régulièrement. Fixer des objectifs qui dépendent de courtes périodes (mensuelles, trimestrielles) est un bon point de départ pour que les commerciaux restent engagés et au top de leur forme.

2. Investissez dans la communication client

Les informations sur les clients peuvent s’avérer plus précieuses que certains des outils d’analyse les plus avancés. Les entreprises peuvent obtenir des informations de première main sur l’amélioration des processus en prêtant attention et en consacrant des ressources à parler à la personne à qui elles vendent. Recueillez les commentaires des clients sous forme d’enquêtes, de références et demandez-leur d’évaluer votre entreprise en ligne.

Avoir plusieurs canaux de communication (e-mail, SMS, réseaux sociaux) est un excellent moyen d’acquérir des connaissances sur l’expérience client et indique que vous êtes réceptif à toutes sortes de commentaires.

Selon Motomarine, 80 % des entreprises se concentrent désormais sur des stratégies de communication omnicanal pour cibler les clients et augmenter le trafic et les revenus des ventes.

3. Vente incitative de vos produits

Encourager les clients à passer à des produits plus avancés (vente incitative) est un autre moyen d’augmenter le chiffre d’affaires. Cela fonctionne bien pour les clients fidèles et qui font confiance à votre marque. Vente incitative alfournit ainsi une expérience personnalisée qui est hautement pertinente et pratique.

En outre, la vente incitative de produits augmente la valeur moyenne des commandes d’un client (AOV) et la valeur à vie d’un client (CLV), améliore les marges bénéficiaires globales et améliore la satisfaction des clients tout au long du cycle de vente.

4. Affiner la stratégie de prix

Comprendre la dynamique des produits est essentiel pour naviguer dans le processus de revenus des ventes. Les stratégies de tarification dictent généralement les revenus et les marges bénéficiaires et nécessitent un examen régulier. Tirer parti des données clients et de facteurs tels que les prix des concurrents et la demande du marché peut aider à décider quels niveaux de prix généreront le plus de bénéfices.

Le perfectionnement des stratégies de tarification prend du temps, car les entreprises modifient constamment leurs modèles commerciaux, leurs objectifs de vente et les évolutions du marché. Assurez-vous de prendre des décisions basées sur les données pour une rentabilité maximale.

Augmenter le chiffre d’affaires demande du temps et des efforts

Chaque entreprise souhaite augmenter son chiffre d’affaires, mais c’est plus simple à penser qu’à faire. Le chiffre d’affaires est le premier élément pris en compte lors de la détermination du résultat net d’une entreprise. C’est le point de départ de toute entreprise pour estimer les calculs commerciaux critiques tels que le bénéfice par action et les flux de trésorerie.

Le chiffre d’affaires détermine les décisions commerciales et leur permet de rester viables à long terme. Avoir les connaissances nécessaires pour augmenter les revenus grâce aux ventes favorise la croissance et la stabilité financière pour prévoir l’avenir.

Peut-être êtes-vous entre les nombreux chefs d’entreprise, ou responsables commerciaux, qui ne sont pas encore passés au Social Selling, et qui n’ont pas vraiment exploré les possibilités de LinkedIn Sales Navigator. Pourtant, si vous avez une entreprise de btob, LinkedIn Sales Navigator est certainement le meilleur outil pour démarcher de nouveaux clients, rien de moins… ( Et cependant, je n’ai pas d’actions chez Microsoft, propriétaire de ce réseau professionnel ! )

Qu’est-ce que LinkedIn Sales Navigator ? Sur LinkedIn, Sales Navigator est intégré dans la formule Vendeurs. Après un mois gratuit, le tarif démarre à 59, 49 euros tous les mois ( en choisissant le paiement annuel ). Il vous offre accès à un ensemble d’outils vous permettant d’améliorer ce que l’on appelle le Social Selling. Bien sûr, comme pour les autres options sont disponibles payantes, vous pouvez voir qui a consulté votre profil ces derniers jours. Mais Sales Navigator vous permet bien d’autres possibilités. Par exemple, vous pouvez chercher des futurs clients qualifiés avec l’outil Lead Builder. Il vous permet de filtrer les membres de Linkedin selon différents critères : mots-clés, lieu, relations, fonction, entreprise, groupes, etc. Vous pouvez les filmer dans votre liste de prospects.

Peut-être êtes-vous parmi les nombreux chefs de sociétés, ou responsables commerciaux, qui ne sont pas encore passés au Social Selling, et qui n’ont pas très exploré les possibilités de LinkedIn Sales Navigator. Pourtant, si vous avez une entreprise de b2b, LinkedIn Sales Navigator est sans aucun doute le meilleur outil pour démarcher de nouveaux clients, rien de moins… ( Et cependant, je n’ai pas d’actions chez Microsoft, propriétaire de ce réseau professionnel ! )

{De lui-même, le réseau social vous proposera même des clients potentiels selon des critères que vous aurez paramétrés. Vous pouvez suivre, en temps réel, tous les changements importants dans l’actualité de vos client potentiel. Il change de boite ? il est temps de progresser un partenariat avec une nouvelle entreprise. Il a de nouveaux contacts ? et pourquoi pas diffuser la bonne parole ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *