Accueil » 10 façons efficaces de dire « J’ai hâte d’avoir de vos nouvelles »

10 façons efficaces de dire « J’ai hâte d’avoir de vos nouvelles »

Votre processus de vente est aussi fort que vos compétences en communication. Les prospects sont tellement sollicités par les vendeurs qu’il est important de garder votre message frais et accrocheur.Téléchargez maintenant : 25 modèles d'e-mails de vente éprouvés [Free Access]

Une façon d’y parvenir est d’échanger des phrases fatiguées et dénuées de sens telles que « J’ai hâte d’avoir de vos nouvelles, » avec des requêtes plus exploitables telles que « J’apprécie votre réponse rapide.« 

Vous vous démarquerez de la concurrence, augmenterez vos chances d’obtenir une réponse et vous assurerez de faire avancer plus de transactions rapidement.

« J’ai hâte d’avoir de vos nouvelles » est une signature électronique courante. Bien que cette signature exprime la familiarité et un sentiment chaleureux, elle n’est pas toujours appropriée car elle peut transmettre le mauvais message. Dans ce contexte, l’approbation peut être perçue comme exigeant une réponse passive-agressive, elle peut être facilement oubliée ou ignorée sans directives claires, et elle vous laisse (l’expéditeur) dans la position d’attendre d’avoir de leurs nouvelles pour faire votre prochaine étape.

Si vous attendez qu’un collègue ou une connexion vous réponde, vous pouvez envisager d’utiliser l’une des alternatives suivantes « J’ai hâte d’avoir de vos nouvelles ». Au lieu de cela, nous vous suggérons d’utiliser l’une des alternatives suivantes pour mieux transmettre votre demande, le délai idéal et les étapes que vous et le destinataire pouvez suivre pour travailler plus rapidement par e-mail.

1. « Pourriez-vous retourner tous les commentaires sur la proposition d’ici vendredi ? »

Donner à vos prospects une date limite à respecter élimine les conjectures de votre calendrier. Vous avez supprimé la tendance de votre prospect à suivre un e-mail pour plus tard ou à penser : « J’y reviendrai la semaine prochaine. » Au lieu de cela, vous avez énoncé vos attentes dès le départ et leur avez donné un objectif direct à atteindre.

Si votre date limite est flexible, vous pouvez ajouter : « Ce calendrier répond-il à vos attentes ? » Cela permet à votre prospect de repousser s’il a besoin de plus de temps. Assurez-vous toutefois qu’il y a toujours une date limite. Si votre prospect répond, « En fait, je pense que j’aurai besoin de quelques jours de plus, » dire, « Pas de problème. Déplaçons la date limite à mercredi prochain. » Vous leur avez donné le temps dont ils ont besoin tout en respectant une date d’objectif ferme.

2. « Pourriez-vous m’aider à trouver la réponse ici ? »

Les humains aiment généralement aider les autres humains. Utilisez ce fait à votre avantage. Cette approche est particulièrement utile au début du processus de vente lorsque vous identifiez le décideur – ou même établissez un premier contact.

Envoi d’un e-mail qui dit « J’aimerais parler avec la personne chargée des achats dans votre entreprise, mais je ne sais pas à qui m’adresser. Pourriez-vous m’aider? » est beaucoup plus persuasif que de simplement dire « Vous êtes la personne en charge des achats chez Geo Enterprises ?« 

3. « J’ai vu X et j’ai pensé à toi. Quelles sont tes pensées ? »

Si votre prospect est devenu sombre ou si vous avez du mal à le faire répondre à une exigence particulière, arrêtez de le frapper par-dessus la tête avec la même demande. À ce stade, ils y sont probablement immunisés.

Au lieu de cela, envoyez-leur un e-mail décontracté, non lié au travail, tel que « J’ai vu que l’Oklahoma avait eu des tornades le week-end dernier. Est-ce que quelqu’un était proche de vous ? » Il y a moins de pression pour répondre et une plus grande probabilité qu’ils le fassent, car c’est une question personnelle. Une fois que vous les avez fait reparler, vous pouvez poser les questions professionnelles auxquelles vous avez besoin de répondre.

4. « Cela m’aiderait vraiment si vous pouviez répondre d’ici mercredi. »

C’est une approche similaire au numéro deux. Si vous avez besoin d’une réponse rapidement, demandez de l’aide. Présentez la demande comme une faveur au lieu d’une demande, en disant : « Cela m’aiderait vraiment – et nous aiderait à respecter notre calendrier – si vous pouviez me donner une réponse d’ici la fin de la journée de jeudi.« 

Lorsque vous atteignez ou manquez une date limite, cela se reflète sur vous, même si vous dépendez de quelqu’un d’autre pour y arriver. Nous avons tous été dans ces situations, et la plupart d’entre nous (y compris vos prospects) sont plus que disposés à intervenir et à vous obtenir les résultats dont vous avez besoin.

5. « Si vous êtes trop occupé pour traiter cette demande, y a-t-il quelqu’un d’autre que je peux contacter ? »

Il s’agit d’une approche directe — et à n’utiliser qu’en cas d’absolue nécessité. Il s’agit essentiellement de présenter à votre prospect une menace légère en lui expliquant que s’il ne répond pas, vous le contournerez.

Réservez-le pour les situations dans lesquelles l’accord est sur le point d’échouer. Par exemple, si vous avez envoyé le contrat il y a plusieurs semaines, avez touché la base plusieurs fois et n’avez toujours rien reçu en retour.

6. « Si je n’ai pas de nouvelles de vous avant la date X, je suppose que nous sommes prêts à avancer ici. »

Lorsque vous avez une demande qui n’exige pas nécessairement une réponse, comme la version finale d’un contrat ou un échéancier proposé, cette approche fonctionne bien. Envoyez simplement le document ou la mise à jour et dites : « Si je n’ai pas de nouvelles de vous d’ici vendredi, je suppose que vous n’avez pas de commentaires et je vais de l’avant.« 

Cela fixe un échéancier ferme et leur impose le fardeau de vous répondre rapidement.

7. « J’apprécie votre réponse rapide. »

C’est un petit coup de pouce pour les prospects. Il communique que vous êtes sérieux au sujet d’une réponse sans être énergique ou vaguement menaçant. Déposez-le à la fin d’un e-mail ou ajoutez une raison pour laquelle leur réponse rapide est importante. Par exemple, « J’apprécie votre réponse rapide à ce sujet car notre équipe juridique attend une réponse avant de rédiger les détails du contrat.« 

8. « Faites-moi savoir si quelque chose change. »

C’est une autre occasion de remettre la responsabilité sur votre prospect. Si tout ce que l’on attend d’eux est de vous alerter des commentaires ou des changements apportés à l’accord existant, demandez-leur de vous tenir au courant et d’en rester là. À moins qu’ils ne vous tendent la main, vous pouvez avancer librement.

9. « Je n’ai pas entendu parler de vous concernant [topic]. Habituellement, lorsque cela se produit, cela signifie [usual meaning]. Est-ce correct? »

Enregistrez-le comme un autre dernier recours. S’il y a 50/50 chances que l’accord soit perdu de toute façon, essayez ceci comme un dernier effort pour obtenir une réponse. Dites simplement : « Je n’ai pas eu de réponse de votre part concernant notre accord budgétaire final. Habituellement, lorsque cela se produit, cela signifie que nous n’avons pas atteint un prix mutuellement acceptable et que l’accord ne peut pas aller de l’avant. Ai-je raison de supposer que c’est le cas ici?« 

Il y a une chance qu’ils répondent, « Oui, nous ne pouvons pas aller de l’avant avec un contrat pour le moment. » Mais vous pourriez les remettre en action et relancer l’affaire une fois de plus. Dans tous les cas, vous aurez une réponse définitive vous permettant d’aller de l’avant.

10. « Si vous n’êtes pas la bonne personne, cela vous dérangerait-il de me mettre en contact avec la meilleure personne pour m’aider avec cette demande ? »

Si vous n’êtes pas en correspondance avec la bonne personne pour répondre à votre demande et qu’un e-mail se terminant par « J’ai hâte d’avoir de vos nouvelles » peut entraîner l’ignorance de votre message. Si vous n’êtes pas déjà en communication étroite ou en partenariat avec le destinataire de votre e-mail, demandez-lui s’il serait prêt à vous mettre en contact avec la personne qui pouvez T’aider.

Essayez quelques-unes de ces nouvelles prises de vue « Hâte de vous entendre, et dites-nous s’ils augmentent vos taux de réponse de ces prospects qui ne semblent jamais être pressés de répondre.

Pour en savoir plus, lisez ensuite comment utiliser les meilleures salutations par rapport aux salutations amicales.

Nouvelle incitation à l'action

Peut-être êtes-vous parmi les nombreux chefs d’entreprise, ou responsables commerciaux, qui ne sont pas encore passés au Social Selling, et qui n’ont pas très exploré les possibilités de LinkedIn Sales Navigator. Pourtant, si vous avez une entreprise de b2b, LinkedIn Sales Navigator est à coup sûr le meilleur outil pour prospecter de nouveaux clients, rien de moins… ( Et pourtant, je n’ai pas d’actions chez Microsoft, propriétaire de ce réseau professionnel ! )

Qu’est-ce que LinkedIn Sales Navigator ? Sur LinkedIn, Sales Navigator est intégré dans la formule Vendeurs. Après un mois gratuit, le tarif démarre à 59, 49 € mensuellement ( en choisissant le paiement annuel ). Il vous procure accès à un ensemble d’options rendant possible le fait d’optimiser ce que l’on appelle le Social Selling. Bien sûr, comme pour les autres formules payantes, vous pouvez voir qui a consulté votre profil ces derniers jours. Mais Sales Navigator vous permet bien d’autres possibilités. Par exemple, vous pouvez rechercher des prospects qualifiés avec l’outil Lead Builder. Il vous permet de filtrer les membres de Linkedin selon différents critères : mots-clés, lieu, relations, fonction, entreprise, groupes, etc. Vous pouvez les filmer dans votre liste de futurs clients.

Peut-être êtes-vous parmi plusieurs chefs d’entreprise, ou responsables commerciaux, qui ne sont pas encore passés au Social Selling, et qui n’ont pas vraiment exploré les possibilités de LinkedIn Sales Navigator. Pourtant, si vous avez une entreprise de btob, LinkedIn Sales Navigator est avec certitude le meilleur outil pour démarcher de nouveaux clients, rien de moins… ( Et toutefois, je n’ai pas d’actions chez Microsoft, propriétaire de ce réseau professionnel ! )

{De lui-même, le réseau social vous proposera même des prospects selon des critères que vous aurez paramétrés. Vous pouvez suivre, en temps réel, tous les changements importants dans l’information de vos prospects. Il change de boite ? dès aujourd’hui, il est bon de croître un partenariat avec une nouvelle entreprise. Il a de nouveaux prospects ? que dirais tu de diffuser la bonne parole ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *